Title Image

VIE DE GENOTOUL

Génotoul: un réseau de plateformes technologiques

Qu'est-ce que Génotoul ?

Génotoul est le réseau toulousain de plateformes de recherche en sciences du vivant (biologie fondamentale, agronomie, environnement, santé) impliquées dans la recherche, le développement technologique et l’innovation.
Sa mission est de mutualiser les équipements et ressources humaines, de faciliter le développement de technologies nouvelles, d’assurer l’animation et la formation. Ces ressources sont issues d’établissements publics de recherche et d’enseignement supérieur.
Les plateformes offrent des compétences et des ressources technologiques de haut niveau. Cet ensemble permet de proposer des études à l’échelle de l’atome jusqu’à celle de la population, en passant par la molécule, la cellule, le tissu ou organe et l’organisme entier.
Les plateformes s’engagent à une ouverture large aux équipes du site comme aux expérimentateurs externes (secteur public, entreprises…), à une politique de qualité ainsi qu’à assurer une veille technologique efficace.
A la pointe de la technologie, Génotoul contribue à la formation initiale des étudiants ou continue du personnel d’organismes privés ou publics.

Le soutien aux plateformes

Génotoul intervient à travers des dispositifs de soutien ou d’accompagnement des plateformes dans leur recherche de l’excellence technologique.
Les principaux  axes d’intervention en vue de soutenir les 12 plateformes du réseau sont les suivants:
– Participation au financement de manifestations scientifiques impliquant nos plateformes;
– Financement de projets technologiques associant plusieurs plateformes avec l’objectif de favoriser les interactions;
– Accompagnement des plateformes dans le montage de dossier de demande de financement (Appels d’offre Région Occitanie);
– Formations destinées aux personnels des plateformes;
– Mise en oeuvre d’outils de communication (plaquette d’information, brochure annuelle des faits marquants des plateformes…);
– Représentation du réseau lors d’événements à caractère technologique (colloques, rencontres, ESOF 2018…) et auprès des acteurs institutionnels (locaux et nationaux).

Un peu d'histoire...

De sa création en 1999 à 2011, la Direction de la Génopôle Toulouse Midi-Pyrénées (GIS Génotoul) a été assurée par Claude Chevalet, directeur de recherche à l’INRA. Celui-ci a mis en place le réseau régional de plateformes de recherche en sciences du vivant au cours de cette décennie.
En France, ce réseau constitue un bon exemple de structure opérationnelle consolidée pour l’ensemble des sciences du vivant.
En juin 2011, Claude Chevalet passe le relais à Nic Lindley, directeur de recherche au CNRS et directeur du Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes biologiques et des procédés (LISBP).
Sur la Génopole Toulouse, Nic Lindley a été responsable du programme « Microbiologie » et membre du Conseil Scientifique du GIS Génotoul.
Pendant les directions de Cl. Chevalet et de N. Lindley, le GIS était géré par le Centre Occitanie-Toulouse de l’INRA. Génotoul était administré pendant toute cette période par Monique Falières.

Le 1er janvier 2017, Luc Pénicaud, directeur de recherche  au CNRS, ancien directeur du Laboratoire Métabolisme, Plasticité, Mitonchondrie (Toulouse) puis du Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (Dijon), prend la direction du GIS Génotoul.
Il s’attache depuis lors à élargir le cercle des plateformes technologiques affiliées à Génotoul (12 à ce jour), à développer l’animation du réseau et à en renforcer la visibilité.
Depuis cette date, le GIS Génotoul est géré par la Délégation Occitanie Pyrénées de l’Inserm et administré par Sébastien Kandel.
Depuis 2018, la Direction de Génotoul est hébergée à Toulouse, sur le site de l’Oncopôle (bâtiment INCERE, EFS).

Les instances

Génotoul est un groupement d’intérêt scientifique (GIS) composé de 15 membres. Différentes instances assurent le fonctionnement du GIS.

07/05/2019 – Université Paul Sabatier: Journée Génotoul 

– Le Directeur, assisté du Comité de direction, est chargé de l’application de la politique du GIS Génotoul. Outre le Directeur, les membres du Comité de direction sont Mme Valérie Lobjois (Université Toulouse III – Paul Sabatier) et MM. Xavier Collet (Inserm), Denis Milan (INRA) et Michel Rivière (CNRS).
– Le Bureau ou Génoburo, réunit mensuellement les responsables des plateformes du GIS Génotoul. Il est un lieu d’échange et de concertation sur les orientations du GIS Génotoul et sert de relais entre le Directeur et les plateformes lors de la mise en oeuvre des décisions prises.
– Le Comité d’orientation stratégique réunit annuellement la communauté des directeurs des unités de recherche impliquées dans les sciences du vivant et implantées sur la métropole toulousaine. Il a un rôle de proposition sur les orientations et évolutions à long terme de Génotoul et de coordination dans la gestion des appels d’offre structurants.
– Le Conseil de groupement définit la stratégie de Génotoul, veille à la cohérence des actions mises en oeuvre et approuve le programme des activités de Génotoul. Il réunit les représentants des 15 membres du GIS. Réuni au moins une fois par an, il est actuellement présidé par M. Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale de Toulouse.